Une bière «goût vagin»

Il fallait oser : une brasserie polonaise propose un breuvage – The Order of Yoni (“Yoni” étant un mot sanskrit se traduisant par vagin) – brassé et fermenté avec les bactéries vaginales de deux top modèles polonaises – Monika, la bonde, et Paulina, la brune.

Techniquement, la bactérie (bactéries lactiques présentes dans les muqueuses du sexe féminin) est isolée et multipliée par les laboratoires de la firme de façon sûre. Donc pas d’inquiétude ! Les premières bières qui seront produites par ce procédé peu commun seront des ales aigres, des lambics, des ales de Flandre, ainsi que des bières brunes.

Conçue en 2016 à Varsovie en Pologne la bière n’était à l’origine qu’une idée saugrenue sur un site de crowdfunding. Cela fait un flop monumental : les fondateurs ne reçoivent que 1500 euros (sur les 150 000 escomptés (59 malheureux donateurs cumulant à peine le 1% de la somme). Mais ça ne les arrête pas et eux ans plus tard le breuvage est commercialisé.

C’était l’aspect technique de l’article !

Mais sous les papilles alors, qu’est-ce que ça donne? Pour ceux qui l’ont goûtée, la bière n’a aucune saveur particulière, du moins pas celle d’un sexe féminin. Toute cette opération est purement marketing.

Pour l’heure la bière se retrouve dans les sex-shops, les clubs libertins, les discothèques, bars et restaurants, mais pas encore en supermarché !

Quant à moi, je n’aime pas la bière et je n’ai pas envie de me laisser tenter … et pourtant j’aime le goût l’entrecuisse des femmes !